» LE STRESS S’EN VA ! « 

 

VERSION DE

Un emploi du temps chargé, la pression du temps, concilier famille et vie professionnelle, mais aussi une ambiance de travail désagréable sont autant de facteurs qui font que les gens se sentent stressés. Un stress prolongé peut rendre malade – les maladies psychiques sont devenues la principale cause d’incapacité professionnelle (par ex. 31% en Allemagne ; enquête Swiss Life).

Se détendre tout simplement en buvant un petit verre… C’est une stratégie très répandue pour gérer le stress. Mais s’il ne s’agit pas d’un verre d’alcool consommé consciemment, mais de rendre supportable un grand stress, le risque d’addiction augmente.

Le stress est un facteur de risque reconnu pour les addictions. Le stress social, en particulier, joue ici un rôle : surmenage professionnel persistant, exclusion et mobbing, mais aussi disputes épuisantes persistantes dans le couple, détresse existentielle, discrimination, chômage ou menace de perte des moyens de subsistance. A cela s’ajoute, dans un monde hautement technologique, un nouveau facteur de stress : le stress numérique.

Le stress est donc une contrainte régulière ou durable, accompagnée d’un manque de moyens (temps, soutien humain ou technique) pour y faire face.

Que se passe-t-il dans le corps en cas de stress?

Le corps réagit au stress comme s’il était en danger de mort : les glandes surrénales sécrètent davantage d’adrénaline et de cortisol, l’hormone du stress, et le corps puise dans ses réserves d’énergie, le système cardiovasculaire s’emballe, les muscles se contractent, le système immunitaire se modifie. Tout le système est en alerte !

Lorsque les personnes sont soumises à un stress social, un comportement ciblé, qui réfléchit au préalable à toutes les possibilités qui pourraient conduire à la détente, n’est plus possible. Dans ce cas, les gens ont plutôt tendance à adopter un comportement conditionné (comme réaction rapide à la situation de stress désagréable) – et c’est ainsi que des habitudes défavorables peuvent s’insinuer et se consolider.

Quelles sont les stratégies positives pour gérer le stress?

Outre l’exercice physique ou les activités créatives qui peuvent faire baisser la pression, l’apprentissage d’une méthode de relaxation est très utile. L’entraînement autogène – qui a été étudié scientifiquement depuis longtemps – permet d’apprendre en sept unités d’exercice comment se détendre physiquement et se reposer psychiquement. Couplé à des images mentales positives, il permet de se renforcer de l’intérieur et de devenir plus résistant face aux défis de la vie quotidienne.

Même si l’on ne peut pas changer les exigences quotidiennes, on peut se mettre en forme de manière détendue afin d’affronter les défis avec plus de sérénité et d’optimisme !

Entspannungskurse